The Stone Roses

Composé de Ian Brown au chant, John Squire à la guitare (et compositeur), Reni (Alan Wren) à la batterie et Mani (Gary Mountfield) à la basse, le groupe est fondé en 1984 à Manchester.

Le groupe n’a sorti que deux albums The Stone Roses (Silvertone Records, 1989) et Second Coming (Geffen, 1994). Le premier cartonna, et suscita un très fort engouement du public. Le journaliste Bob Stanley, futur membre du groupe Saint Etienne, chronique le disque dans le numéro du Melody Maker paru le 29 avril 1989 en ces termes : « This is simply the best debut LP I’ve heard in my record buying lifetime. Forget everybody else. Forget work tomorrow. »

Le groupe est connu pour ses concerts déjantés. Plus politique et idéaliste que Blur ou Pulp, comme en témoignent leurs textes. Ainsi, la chanson Elizabeth My Dear, est une critique de la monarchie. Le drapeau français sur la pochette de leur premier album et les citrons sont une référence à Mai 68 (les citrons étant  utilisés pour contrer les effets des gaz lacrymo utilisés pendant les émeutes). La chanson Bye Bye Badman fait aussi références aux émeutes étudiantes et à l’usage des citrons.

S’ensuit alors une période de changements au sein du groupe : Reni quitta le groupe et fut remplacé par Robbie Maddix en avril 1995, et John Squire par Aziz Ibrahim, ancien guitariste de Simply Red, en avril 1996.

Le groupe fut dissous en septembre 1996 après deux prestations catastrophiques lors des festivals de Benicassim et de Reading où des fans déçus et mécontents jetèrent un tas d’objets sur le groupe pendant leur prestation.

♦ Et depuis?

Ian Brown s’est lancé dans une carrière solo marquée par six albums,  Unfinished Monkey Business (1998), Golden Greats, Music of the Spheres (2001), Solarized (2004) (avec la chanson Keep What Ya Got écrite avec Noel Gallagher), The World is yours (2007), My Way (2009). Quatre ont été classés parmi les dix premiers albums dans les charts britanniques. Sur la plupart de ces disques, Aziz Ibrahim est à la guitare.

John Squire forma The Seahorses, avec Chris Helme (voix), Stuart Fletcher (basse) et Andy Watts (batterie) qui ne fit qu’un seul album, Do It Yourself (1997, Geffen) avant de splitter. Squire sortit ensuite deux albums solo Time Changes Everything (2002) et Marshall’s House (2004), album concept dont chaque chanson est inspiré et porte le nom d’une peinture d’Edward Hopper, sur son propre label, North Country Records.

Depuis 2004, J. Squire se consacre entièrement à sa carrière de peintre. Déjà auteur des pochettes des albums des Stone Roses, très inspiré par Jackson Pollock et la méthode du dripping, il a multiplié les expositions, la dernière, Heavy Metal Semantics, ayant été présentée en Angeleterre, en Autriche, et à Tokyo.

Gary “Mani” Mountfield avait rejoint Primal Scream depuis 1996 lorsque le groupe enregistrait son 5ème album, Vanishing Point.

Il est aussi membre du groupe Freebass avec les bassistes Andy Rourke (ex-The Smiths) et Peter Hook (Joy Division/New Order). Il a fait une apparition dans le film 24 Hour Party People (Michael Winterbottom, 2002).

Reni (Alan Wren) forma en 1999 le groupe The Rub pour quelques concerts. En 2005, il donna sa première interview depuis dix ans, à BBC GMR, avec Mani lors du Manchester Music Show où les deux assistaient à un concert de The Coral. Il annonça qu’il était en train d’écrire des chansons qu’il jouerait avec Mani et qu’il voulait reformer les Stone Roses.

♦ Reformation

Les rumeurs sur la reformation des Stone Roses sont allées bon train mais Brown et Squire, qui sont longtemps restés en froid, les avaient catégoriquement réfutées. En mars 2007, Ian Brown et Mani rejouèrent I Am the Resurrection lors du concert de charité organisé par Andy Rourke (ex bassiste des Smiths) pour le Manchester Versus Cancer.

Le 18 octobre 2011, le groupe s’est finalement réuni lors d’une conférence de presse à Londres, et a annoncé sa reformation pour trois concerts les 29,30 juin et 1er Juillet 2012 à Manchester.

Les 220 000 billets prévus pour les 3 soirs à Heaton Park sont vendues en 68 minutes, ce qui en fait à ce jour la vente la plus rapide de l’histoire du rock anglais. Une tournée mondiale, « Reunion Tour », a suivi. En avril 2013, les Stone Roses ont joué au festival de Coachella:

Quant à un nouveau disque (le 10 décembre 2011, le groupe avait annoncé avoir signé avec Universal Music et Columbia Records), rien n’a jusqu’à présent été présenté.

En juin 2013, le réalisateur britannique Shane Meadows (This is England) a présenté son documentaire consacré au groupe, intitulé The Stone Roses: Made of Stone. 

→ Voir le trailer

♦ Plus:

http://www.ianbrown.co.uk

http://www.myspace.com/ianbrown

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s