Geraldine Fibbers

Groupe formé en 1994, à Los Angeles, par la prolifique ex punk Carla Bozulich (ex the Neon Veins, Invisible Chains, Ethyl Meatplow), Daniel Keenan (guitare), Jessy Greene (violon, cordes), William Tutton (basse) et Kevin Fitzgerald (batterie).

Mixant country, rock et punk, le groupe, atypique, sortit un premier EP éponyme (1994, Hut/Virgin), avec le titre Marmalade, qui leur valut d’être remarqués dans le milieu indé. Sur le EP, on trouve aussi un morceau caché de Beck. Un premier album, Lost Somewhere Between The Earth and My Home parut en 1995 (Virgin).

En 1996, Keenan fut remplacé par Nels Cline, ce qui marqua l’évolution du groupe vers un son plus rock. Julie Fowells, Jessica Moss et Leyna Marika P. au violon rejoignirent le groupe, qui sortit deux albums en 1997 : Butch (Virgin) et What Part of Get Thee Gone Don’t You Understand? (Sympathy For The Record Industry). Le groupe s’est séparé cette année-là. Un Live From the Bottom of the Hill est sorti en 1998.

♦ Et depuis?

C. Bozulich monta Scarnella avec N. Cline, qui produirent un album éponyme (1998, Smells Like Records). Leur collaboration s’est maintenue à travers diverses performances, co-production et enregistrement, concerts.

Nels Cline a rejoint l’excellent groupe de Chicago, Wilco, en 2004. Et Carla a régulièrement assuré les premières parties du groupe.

Carla Bozulich a sorti deux albums solo: Red Headed Stranger (2003) et I’m Gonna Stop Killing (2004), ce dernier étant salué par Uncut Magazine comme « le lien manquant entre Patti Smith et Marlene Dietrich » et, par le Washington Post, comme  « l’un des albums les plus excentriques et émouvants de l’année ».

En 2006, elle sortit l’album Evangelista sur le label canadien Constellation Records : ce fut une première pour ce label qui n’avait jusqu’alors signé que des artistes canadiens. Evangelista est aussi le nom qu’elle donna à la tournée qui s’ensuivit, où elle fut accompagnée par la bassiste Tara Barnes et le claviériste Dominic Cramp, et au groupe avec lequel elle a sorti trois autres albums, Hello Voyager (2007), Prince of Truth (2009), et In Animal Tongue (2011).

Carla Bozulich a également participé à d’autres projets musicaux, du rock (The Night Porter avec Jessica Catron (violon, basse), Shahzad Ismaily (multi-instrumentaliste) et Ches Smith, (batterie)) à l’impro (Bloody Claws, avec Francesco Guerri).

Sous le nom Eyes for Ears, C. Bozulich a également créé, depuis 2000, plusieurs performances, dont Fake Party, Performance for Fever Dreams (au Getty Museum of Art), Drowned To The Light au théâtre REDCAT à Los Angeles (2010), et Under the Skin au Donaufestival (2011).

Et en plus de tout cela, elle a  écrit des articles, une nouvelle, de la poésie et des critiques pour Alternative Press, LA Weekly, le fanzine Ben Is Dead …

Jessy Greene a fondé son groupe, sortant deux albums Blue Sky (2002) et A Demon & Her Lovers (2006), dans une dimension plus électro, plus trip hop. Un troisième album est en préparation. Elle a également créé le groupe Fauntella Crow.

William Tutton et Daniel Keenan ont quitté la scène musicale de L.A. William Tutton est, depuis 2001, Senior Analyst/Training Specialist chez Yahoo et a poursuivi la basse, jouant avec El Vez, Glen Meadmore, Rufus Wainright…

Kevin Fitzgerald a joué avec Eleni Mandell et The Circle Jerks.

Jessica Moss a rejoint le groupe de post-rock canadien A Silver Mt. Zion en 2001.

♦ Plus:

http://carlabozulich.com

http://www.stardustlanes.com/fibbers/sounds.html

http://www.jessygreene.com

http://www.myspace.com/jessygreene

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s