Elastica

Elastica est formé en 1992 à Londres par Justine Frischmann (chant, guitare) et Justin Welch (batterie), tous deux ex Suede, rejoints par Donna Matthews (guitare) et Annie Holland (basse).

Leur premier single, Stutter; sortit en octobre 1993 et, grâce au soutien de Steve Lamacq, l’un des fondateurs du label Deceptive, journaliste au NME et DJ, bénéficia d’une très bonne communication. Sortis en 1994, les singles Line Up et Connection entrèrent directement dans le top 20 des charts single britanniques.

Le principal succès de ce groupe est la chanson 2:1 que l’on retrouve notamment sur la bande originale du film Trainspotting.

Le succès fut aussi rapide que les ventes de leur premier album Elastica en 1995 (Deceptive/Geffen), qui, en entrant directement à la première place des charts albums, fut le premier album qui se vendit le plus vite au Royaume-Uni (après Definitely Maybe d’Oasis paru l’année précédente). Le groupe bénéficiait d’un fort intérêt de la presse, non seulement pour sa musique mais aussi la liaison de Justine avec Damon Albarn.

Et Elastica se brûla les ailes. Devenus accros à diverses substances, épuisés par une très longue tournée, accusés de plagiat par Wire (Connection samplée de Three Girl Rhumba) et les Stranglers (le riff de Waking Up assez proche de celui de No More Heroes), les quatre membres du groupe mirent cinq ans à enregistrer leur second album.

Annie Holland quitta le groupe après une intensive première tournée, après le concert au Féile Festival (6 août 1995) et fut remplacée par Sheila Chipperfield. Matthews quitta le groupe en 1998 et remplacée par Paul Jones (ex Linoleum). Annie reprit sa place dans le groupe en 1999. Pendant cette période, David Bush (ex The Fall) puis Sharon Mew (ex Heave) rejoignirent, aux claviers, le nouveau line-up.

Après un six titres paru en 1999, Elastica 6 Track EP, le second album The Menace (2000, Deceptive/Atlantic), qui reprend plusieurs chansons du six titres, ne rencontra pas le succès escompté. Ceci entraîna la dissolution du groupe en 2001, après un dernier passage au festival de Glastonbury:

♦ Et depuis?

Justine Frischmann, installée en Californie, est devenue une artiste peintre et arts visuels reconnue.

http://justinefrischmann.net/home.html

http://inthemake.com/justine-frischmann

Donna Matthews a formé un groupe avec la bassiste Isabel Waidner et Katrin Jones, qui eut un output, la sortie de 1000 exemplaires d’un single « L.O.V.E. » (2003). En mai 2004, avec Waidner et le batteur Keisuke Hiratsuka, elle forma le groupe Klang. Un album est sorti en 2004, No Sound is Heard.

Après des études musicales au Dartington College of Arts (Devon), Donna Matthews s’est convertie au christianisme et est devenue pasteur.

Justin Welch, marié à Sharon Mew, joue toujours de la batterie. Il donne des cours et a remplacé Simon Gilbert pour cinq concerts de Suede en 2013 et a rejoint Lush en 2015.

Paul Jones dirige la section A&R (Artists and Repertoire) chez Rough Trade.

Sheila Chipperfield, installée à Berlin, est une DJ reconnue.

 ♦ Plus:

http://www.stutter.demon.co.uk/elastica/news.html

Sleeper

En 1992, à Londres, Louise Wener (chant et guitare), Jonathan David Stewart (guitare), Andy Maclure (batterie) et Kenediid Osman (basse) formaient Surrender Dorothy, qui devint Sleeper l’année suivante.

Sleeper sortit son premier album Smart en 1995 (Indolent Records/Arista), qui fut un succès, notamment grâce aux singles Inbetweener, qui se plaça aux meilleures places des charts britanniques, et Alice in Vain.

Louise Wener raconta: « A cette époque, les femmes prenaient les guitares dans Londres et le groupe trash Riot Grrrl écumait les clubs de Camden. Si voir toutes ces femmes jouer dans des groupes était encourageant, peu d’entre elles était de grandes fans de mélodies ou des défenseuses de la chanson pop de trois minutes. Comme moi je l’étais, j’ai commencé à penser que l’on avait peut-être une véritable chance ». Et elle ne s’était pas trompée.

Le succès commercial vint avec le second album, The It Girl (1996, Indolent Records/Arista). Devenu l’une des figures de la scène britpop, le groupe se distingua par son anti-féminisme et les propos provocants de Louise Wener. Et, paradoxalement,  l’attention du public et de la presse pour le groupe venait aussi de la présence d’une femme comme leader du groupe.

Signé sur la major Sony/BMG, le groupe sortit son dernier album, Pleased to Meet You (1997). Dan Kaufmann remplaça Kenediid Osman. La chanson Sale of the Century se classa au premier rang des charts anglais, mais l’album, tombé dans la britpop FM sans originalité, ne rencontra pas le succès escompté. La dernière tournée du groupe fut en partie annulée, faute de billets vendus. Les critiques de la presse furent cinglantes.

Le groupe s’est séparé après un dernier concert le 27 février 1998 à la Brixton Academy.

♦ Et depuis?

Un best of est sorti en 2007 (Sony/BMG); les deux premiers albums ont été réédités en 2010, enrichis de faces B et de morceaux live.

Louise Wener est devenue écrivaine et a publié cinq romans, Goodnight Steve McQueen, The Big Blind, The Half Life of Stars, Worldwide Adventures In Love, Bob Lethaby: The Man I never Found. En 2010, elle a publié son autobiographie, Different for Girls: My True-life Adventures in Pop. Elle donne également des cours d’écriture et de poker.

Elle est interviewée dans le documentaire de  John Dower sur la Britpop, Live Forever (2003) et revient sur le succès de Sleeper.

Andy Maclure, son mari, a joué et enregistré avec d’autres artistes, et enseigne au Brighton Institute of Modern Music. Tous deux ont formé un nouveau groupe, Huge Advance, qui joue dans les pubs de leur quartier de Crouch End.

Jon Stewart a joué dans le groupe UFO Bro et donne des cours sur l’industrie musicale au Brighton Institute of Modern Music. Il collabore également au Guitarist magazine et travaille comme consultant musical pour le cinéma et la télévision.

Dan Kaufmann joue essentiellement en studio.

Après avoir quitté Sleeper, Kenediid Osman a brièvement rejoint Dubstar  puis s’est lancé dans le management d’artistes, par exemple Lucy Styles et Casino Trap, et la consultance dans le domaine des médias/événements/musique.

 

 

 

Salad

D’abord The Merry Babes avec la chanteuse hollandaise Marijne van der Vlugt (chant et claviers), le batteur Rob Wakeman (ex Colenso Parade) et le guitariste Paul Kennedy, le groupe, basé à Londres, devint Salad en 1992 lorsque Pete Brown (basse) les rejoignit. En 1996, ils furent rejoints par Charley Stone (guitare, claviers et chœurs).

Leurs deux premiers disques, en 1993, Kent (EP) et le single Diminished Clothes, produits sur leur propre label, Waldorf, furent bien accueillis par la critique et leur permirent de signer sur le label indé Island Red (Island Records).

Leur premier album, Reach Me, en 1995, attint la 16e  place des charts albums britanniques grâce au titre Motorbike to Heaven, qui fut leur single le mieux placé dans les charts britanniques.

Sorti deux ans plus tard, leur second LP, Ice Cream (1997), ne concrétisa pas les espoirs attendus. A la 127e place des charts albums UK, il provoqua la fin du partenariat avec Island, ce qui mena à la dissolution du groupe en 1998.

♦ Et depuis ?

Marijne (désormais Mme Tuft) est productrice à Viasat Broadcasting et a formé le groupe Cowboy Racer avec Mike Mason (ex-Cuckatoo Twins) et E-da (ex Boredoms) en 2010. Le groupe a sorti un single, Yellow Horse, qui a  reprise dans la série Grey’s Anatomy, puis un premier album, LOVE STatiOnaRY (dispo ici).

Pete Brown et Rob Wakeman ont créé le site BoreMe que Brown gère désormais seul.

Charley Stone a joué avec un certain nombre de groupes, depuis, essentiellement pour des tournées (Spy 51, dont on n’a pas de nouvelles depuis 2001, Fosca, Linus, Frantic Spiders, Nightnurse, Snowpony et autres Men Should Wear Mascara.. liste complète sur son myspace).

Plus

http://www.myspace.com/saladuk
Diminished Clothes live – Phoenix Festival, 14 juillet 1995: http://www.youtube.com/watch?v=hRKC3KecGdI
http://www.myspace.com/cowboyracermusic
Interview de Marijne van der Vlugt: www.punkglobe.com/marijne.html