Rage Against The Machine

Rage Against the Machine s’est formé en 1990 à Los Angeles autour de Zack de La Rocha, le guitariste Tom Morello, Tim Commerford (basse) et Brad Wilk (batterie).

Leur première démo, sortie à quelques centaines d’exemplaires, leur permit de se faire remarquer sur la scène fusion de Los Angeles ; le premier album, éponyme (EPIC, 1992) fut un succès majeur des années 1990, le deuxième, Evil Empire (EPIC, 1996) consacra leur talent.

Le groupe profita du très fort intérêt médiatique qu’il suscitait pour promouvoir les valeurs que ses membres avaient toujours défendues : lutte contre le racisme, contre le néolibéralisme et la mondialisation ; promotion d’un altermondialisme. En décembre 1993, le groupe lança le clip de Freedom sur les chaînes de télévision en soutien à Leonard Peltier. Donnant des concerts de soutien à Mumia Abu-Jamal ou à la ligue anti-nazie, entre autres, ils contribuèrent aussi à promouvoir le mouvement de l’EZLN au Chiapas, conduit par le sous-commandant Marcos.

A la fin 2000, pendant l’enregistrement du troisième album, The Battle of Los Angeles (EPIC), Zack de la Rocha annonça qu’il quittait le groupe pour se consacrer à une carrière solo. Un album de reprises (Minor Threat, MC5, The Rolling Stones, Cypress Hill ou Devo), Renegades (EPIC), est paru juste avant la dissolution du groupe.

♦ Et depuis?

Un album live, Live at the Grand Olympic Auditorium (EPIC), est paru en 2003.

A la suite du départ de de La Rocha, le reste du groupe fonda Audioslave avec Chris Cornell (Soundgarden). Le groupe a sorti trois albums, Audioslave (2001), Out Of Exile (2005) et Revelations (2006). En 2007, il s’est séparé.

Zack de la Rocha a sorti l’album March of Death avec DJ Shadow pour protester contre la guerre en Irak. Il a participé à la bande originale Songs and Artists That Inspired Fahrenheit 9/11 et à l’album de Saul Williams en 2004. Il a formé avec Jon Theodore (batteur de The Mars Volta) le groupe One Day as a Lion, dont un premier album est sorti en 2008 (Anti). Ils ont fait une tournée en 2010.

Tom Morello a poursuivi une carrière solo sous le nom de The Nightwatchman, avec un premier album, One Man Revolution, paru en 2007. Trois albums ont suivi: The Fabled City (2008), Union Town et World Wide Rebel Songs (2011), dont un titre, Save the Hammer for the Man, est joué avec Ben Harper. Il prépare un prochain album dont la sortie est prévue en 2014.

En 2006, il a fondé avec le rappeur Boots Riley (The Coup) le groupe Street Sweeper Social Club. Un premier album éponyme (EPIC) est sorti en 2009. Le second disque, The Ghetto Blaster EP (EPIC), constitué essentiellement de reprises, est sorti en 2010.

Brad Wilk a enregistré la batterie du dernier album de Black Sabbath, 13, qui est sorti en 2013.

RATM s’est reformé en janvier 2007 pour jouer au festival de Coachella, et lors de quelques autres festivals aux Etats-Unis, puis a fait une tournée mondiale en 2008. Ils ont joué au festival L.A. Rising le 30 juillet 2011 (Los Angeles).

En dépit de rumeurs, RATM n’a pas de nouvel album en préparation.

♦ Plus:

http://www.ratm.com/rage20/

Publicités

Stone Temple Pilots

Formé en 1987 par à San Diego en 1990 par Scott Weiland (chant), les frères DeLeo, Dean (guitare) et Robert (basse), et Eric Kretz (batterie) d’abord sous le nom de Mighty Joe Young (du nom du bluesman, qui les attaqua en justice pour avoir utilisé son nom).

Après quelques variations sur le nom du groupe (Shirley Temple Pussy, Stereo Temple Pirates), ce sera Stone Temple Pilots, gardant les initiales STP qui leur permettait d’utiliser un logo parodiant la compagnie STP Motor Oil Company. STP fut signé dès 1991 sur Atlantic Records. Le premier album, Core (1992) fut un succès. Le single Plush leur valut un Grammy Award en 1994 dans la catégorie « meilleure performance hard rock ».

Purple (1994) confirma le succès commercial du groupe, flanqué d’une série d’excellents singles dont Vasoline et Interstate Love Song laquelle resta n°1 des charts Billboard (dans la catégorie « album rock ») pendant 15 semaines, détrônant le record jusque là détenu par les Rolling Stones avec Start Me Up.


S’ensuivirent trois albums très différents, le psychédélique Tiny Music… Songs from the Vatican Gift Shop (1996), le plus hard rock N°4 (1999) avec les hits Sour Girl et Days of the Week, et Shangri-La Dee Da (2001).

Le groupe s’est séparé en 2002. Un best of, Thank you (2003), est venu sceller le tout.

♦ Et depuis?

En 2008, STP annonça sa reformation, avec les quatre membres originels. Weiland venait d’être congédié de Velvet Revolver, dont il avait enregistré les deux premiers albums Contraband (2004) et Libertad (2007).

STP s’est lancé dans plusieurs tournées internationales, et un nouvel album, éponyme, est paru le 21 mai 2010.  C’est le premier album enregistré et produit par le groupe lui-même.

En février 2013,  en raison de tensions au sein du groupe concernant notamment la tournée des 20 ans, Scott Weiland est congédié du groupe. Il est remplacé par Chester Bennington, chanteur de Linkin Park.

Weiland, après avoir publié son autobiographie Not Dead & Not for Sale et un album de… reprises de chansons traditionnelles de Noël, The Most Wonderful Time of the Year, en 2011, fonda un nouveau groupe, Scott Weiland & The Wildabouts avec Doug Grean (multi-instruments), le bassiste Tommy Black et le guitariste Jeremy Brown. En 2013, ils lancèrent une tournée, Purple at the Core Tour. En mars 2015 sortit l’album Blaster (Softdrive records), unique du groupe. Six mois plus tard, le 3 décembre, Scott Weiland succombait à une surdose de médicaments et d’alcool, alors qu’il était en tournée avec son groupe.

♦ Plus:

http://stonetemplepilots.com

www.scottweiland.com

Meat Puppets

En 1980, à Paradise Valley (Arizona), les frères Kirkwood (Curt, guitare et chant, et Cris à la basse) formaient The Bastion of Immaturity avec Derrick Bostrom à la batterie.

Leurs premiers enregistrements (les EPs In A Car et Meat Puppets), dans la pure veine punk, attirèrent l’attention du label SST Records qui sortit leur premier disque sous le nom de Meat Puppets en 1982. Après plusieurs séparations, le groupe sortit Meat Puppets II en 1983, entre acid rock, psyché et ballades. Ce disque est considéré par la plupart comme le meilleur album du groupe. Ils devinrent les figures de proue du label aux côtés de Violent Femmes ou The Gun Club.

Marquant un  tournant radical vers un son mélodique, l’album Up on the Sun en 1985, (qui leur valut d’être critiqués de hippies!) leur permit de s’imposer sur la scène américaine. Le groupe enchaîna alors les albums: Out My Way en 1986, The Psychedelic Mirage et Huevos en 1987, ce dernier enregistré en quelques jours, puis Monsters, en 1989.  Ce fut leur dernier album sur SST.

En 1991, le trio signa sur la major London Records, et sortit Forbidden Places. Trois ans plus tard, lui succédait le plus gros succès du groupe, Too High to Die,  disque d’or (500 000 exemplaires vendus, soit plus que tous leurs précédents albums réunis), qui contient le tube Backwater. Le disque a largement bénéficié de l’intérêt du public après la sortie de l’Unplugged in New York de Nirvana, où les frères Kirkwood jouaient avec le trio de Seattle trois de leurs chansons, Oh Me, Plateau et Lake of Fire, tirées de Meat Puppets II.

En 1995, l’album No Joke ! fut le dernier enregistré par les Meat Puppets dans leur formation originale. L’addiction de Cris à l’héroïne conduisit à une mise en parenthèses du groupe en 1996. Derrick enregistra un disque solo sous le nom de Today’s Sounds en 1996. En 1999, il se chargea de sortir à nouveau les sept premiers disques des Meat Puppets sur Rykodiscs, ainsi que leur premier album live Live in Montana. En 2001, les Meat Puppets se séparaient officiellement.

♦ Et depuis?

Curt créa un nouveau groupe, the Royal Neanderthal Orchestra, mais c’est sous le nom de  Meat Puppets et avec Andrew Duplantis (chant et basse), Kyle Ellison (chant et guitare) et Shandon Sahm (batterie) qui auto-produisit l’album Good Morning (1998). Ce même groupe, sous le nom des Meat Puppets, sortit l’EP You Love Me (1999, London Records), puis l’album Golden Lies en 2000 (Breaking Records) et un live en 2002.

En 2002, Curt fonda Eyes Adrift avec Krist Novoselic (basse, chant) et Bud Gaugh (batterie, ex Sublime et Long Beach Dub Allstars). Un album éponyme sortit (spinART) mais fut un flop, qui conduisit à la dissolution du groupe.

Curt et Bud formèrent alors Volcano, avec Michael Happoldt (guitare, ex Sublime) et Jon Poutney (basse). Un album, éponyme, est sorti en édition limitée (2004, Skunk Records).

En 2005, Curt sortit son premier album solo, Snow (Little Dog Records).

Cris a été arrêté en décembre 2003 pour l’agression d’un agent de sécurité dans un bureau de poste. Le garde tira sur lui pendant la bagarre. On lui refusa la libération sous caution, en raison de ses précédentes arrestations pour possession de drogue et violation de liberté conditionnelle. Il écopa d’une peine de prison pour crime. Il fut libéré en juillet 2005.

En 2006, Curt interrogea ses fans sur sa page MySpace : « Question pour vous tous! Voulez-vous une reformation des Meat Puppets avec les membres d’origine ? Donnez-moi votre avis ! »   Les réponses, qui avaient afflué du monde entier, étaient claires: « OUI ! »  La rumeur de reformation imminente du groupe se répandit aussitôt. Cependant, dans un message posté sur le site officiel des Meat Puppets, Derrick  démentait toute idée de reformation. Ceci lui valut peut-être d’être remplacé par Ted Marcus dans le groupe reformé, qui enregistra un nouvel album, Rise To Your Knees, (2007, Anodyne Records).

Le groupe signa avec le label Megaforce Records et trois albums sont, depuis, sortis: Sewn Together (2009), Lollipop (2011) et Rat Farm (2013). Depuis Lollipop, Shandon Sahm a remplacé Ted Marcus à la batterie.

♦ Plus:

http://themeatpuppets.com/index.php

http://www.criskirkwoodart.com