Stone Temple Pilots

Formé en 1987 par à San Diego en 1990 par Scott Weiland (chant), les frères DeLeo, Dean (guitare) et Robert (basse), et Eric Kretz (batterie) d’abord sous le nom de Mighty Joe Young (du nom du bluesman, qui les attaqua en justice pour avoir utilisé son nom).

Après quelques variations sur le nom du groupe (Shirley Temple Pussy, Stereo Temple Pirates), ce sera Stone Temple Pilots, gardant les initiales STP qui leur permettait d’utiliser un logo parodiant la compagnie STP Motor Oil Company. STP fut signé dès 1991 sur Atlantic Records. Le premier album, Core (1992) fut un succès. Le single Plush leur valut un Grammy Award en 1994 dans la catégorie « meilleure performance hard rock ».

Purple (1994) confirma le succès commercial du groupe, flanqué d’une série d’excellents singles dont Vasoline et Interstate Love Song laquelle resta n°1 des charts Billboard (dans la catégorie « album rock ») pendant 15 semaines, détrônant le record jusque là détenu par les Rolling Stones avec Start Me Up.


S’ensuivirent trois albums très différents, le psychédélique Tiny Music… Songs from the Vatican Gift Shop (1996), le plus hard rock N°4 (1999) avec les hits Sour Girl et Days of the Week, et Shangri-La Dee Da (2001).

Le groupe s’est séparé en 2002. Un best of, Thank you (2003), est venu sceller le tout.

♦ Et depuis?

En 2008, STP annonça sa reformation, avec les quatre membres originels. Weiland venait d’être congédié de Velvet Revolver, dont il avait enregistré les deux premiers albums Contraband (2004) et Libertad (2007).

STP s’est lancé dans plusieurs tournées internationales, et un nouvel album, éponyme, est paru le 21 mai 2010.  C’est le premier album enregistré et produit par le groupe lui-même.

En février 2013,  en raison de tensions au sein du groupe concernant notamment la tournée des 20 ans, Scott Weiland est congédié du groupe. Il est remplacé par Chester Bennington, chanteur de Linkin Park.

Weiland, après avoir publié son autobiographie Not Dead & Not for Sale et un album de… reprises de chansons traditionnelles de Noël, The Most Wonderful Time of the Year, en 2011, fonda un nouveau groupe, Scott Weiland & The Wildabouts avec Doug Grean (multi-instruments), le bassiste Tommy Black et le guitariste Jeremy Brown. En 2013, ils lancèrent une tournée, Purple at the Core Tour. En mars 2015 sortit l’album Blaster (Softdrive records), unique du groupe. Six mois plus tard, le 3 décembre, Scott Weiland succombait à une surdose de médicaments et d’alcool, alors qu’il était en tournée avec son groupe.

♦ Plus:

http://stonetemplepilots.com

www.scottweiland.com

Publicités